Avr 2014  Avril
Cet article a été lu par 3696 visiteurs

Print Auteur : | 2014
innovaeditor/assets/2014-04-01_ Avril/Download.jpg

Bonjour à vous, c'est un jour de poisson et ici ça ne manque pas, pur nectar. Je vous promets que ça bouscule. Je vous envoie quelques nouvelles et vous souhaite en forme et en fleur en ce printemps.

 

 

Ici depuis 2 mois et demi... beaucoup de choses se sont passées, nous avons pu aider des familles pour des besoins divers.

Je vais donner des détails supplémentaires pour les curieux, les assidus, les intéressés, les participants actifs, les patients lecteurs de "l'écrit d'ici et les yeux de là-bas" :

Impossible de ne pas créer quelques jalousies... Je vous ferais un récit expliquant les petites aides auxquelles nous avons participé.

En fait, je vais raconter à ma manière, je ne peux y résister :

Avec mon petit groupe d'artistes en herbes nous avons parcouru ensemble un petit bout chemin.

Ce chemin était et est encore bordé de jolies choses, comme par exemple, les heures passées ensemble, les mélanges de rires et de couleurs, les conversations en forme de mimes, de gestes et de grimaces -et donc d'éclats de rire.

Elles partagent leur langage, je ne prononce pas très bien, et d'ailleurs je dois inventer des mots, et là parfois ça déclenche des fous-rires... Heureusement que Loko est souvent là pour nous ré-accorder avec la réalité...

C'est bien sympa, ces moments finissent toujours avec des bananes et des biscuits arrosés d'un petit jus de mangue, comme les jours de fêtes...

Et nous sommes tous contents et satisfaits.

Dans cette équipe il y a Sunita notre n°8, qui est inscrite dans une école privée, avec un programme bien sûr plus complet et des enseignants plus motivés.

Le regard de mes 7K -nous allons les appeler comme ça- quand elles entendent Sunita, très fière, parler un peu anglais ! Ce que je conçois...

Et quand j’ai demandé à mes 7K si elles aimeraient aller dans ce genre de système d'éducation, 14 yeux se sont ouverts à la Tex Avery, 7 grandes bouches béantes, et un YESSSSSS ! Tellement puissant qu'à partir de cet instant je n'ai eu qu'une envie, les aider à réaliser leur rêve.

 






Première question : le comment ? Le pourquoi je le sais déjà et si on vous le demande vous répondrez que  "c'est comme ça". Elles rentrent en 6ème classe, elles ont environ 10 ans. Asha doit être un peu plus âgée, à la traîne, vilain petit canard. Je la trouve très touchante avec son côté rebelle... soit. Son instit me déconseille de l'aider car elle a des résultats qui oscillent, comme son comportement d'ailleurs. Elle a bien sûr pleuré et je ne vois pas pourquoi Asha n'aurait pas droit elle aussi à sa part de chance dans sa vie, ici. Ses parents ont signé et voilà...

Le système de classe est le suivant :

La première classe pourrait ce comparer à notre cours préparatoire, vers 5 ans. La cinquième classe vers 9-10 ans, comme notre 7ème ou CM2. Les 7K passent en 6ème comme chez nous, et l'objectif est la 12ème classe, notre BAC. Mais beaucoup d'enfants, surtout les filles, arrêtent à la 10ème classe : projet de mariage en vue à ce moment là.

L'idéal serait de les emmener jusqu'à la 10ème classe et plus loin si possible...

SARASWATI SHISHU VIDYA MANDIR,

Dans les fichiers joints vous avez quelques explications : les matières, et les tarifs de ces établissements.

Le coût par enfant est de 7000Rps par an, soit environ 100 euros au cours du moment. Détails sur le fichier de l'école en pièce jointe.

Pour démarrer ce projet, l'association "les Ateliers de l'Orissa" paye pour cette année scolaire la totalité des frais des 7K. Cette année scolaire démarre ce 2 avril et se termine fin mars 2015.





 

Aucun argent n'est versé aux familles, les uniformes et accessoires seront achetés par mes soins avant la rentrée, dans trois jours. Et les frais scolaires seront versés directement à l'école pour l'année entière, la semaine prochaine aussi.

Coût total 700 euros.

Nous devons soutenir et accompagner ces 7K pour une durée de cinq ans. Il est évident que votre soutien et votre participation sont nécessaires.

Plusieurs manières de participer sont possibles et je compte sur vos idées pour y parvenir.

Par exemple :

- Adhésion annuelle à l'association "les Ateliers de l'Orissa"

- Donation

- Le parrainage est un des meilleurs moyens : on peut s'unir, parrainer à plusieurs avec des amis ou en famille. C'est un engagement plus léger à assumer

- L'achat de carnets produits par Loko est un bon moyen de contribuer

- L'idée des petits sacs de marché, en coton (donc lavables, plus de plastique et moins de papier). Je rentre au pays avec des exemplaires. Photos de "l'idée" en pièce jointe.

Merci d'avoir pris le temps de me lire, d'être avec nous, d’ici une pensée voyage toujours vers vous... je suis bien contente de vous revoir bientôt.

Un grand merci à Bernard et Didier, Marie Thérèse B, Catherine T, Gérard T, et

Maryline et T qui ont décidés d'accompagner les enfants, en participants activement aux frais de scolarisation.

Je suis très touchée et heureuse de partager ces actions avec vous.

Merci de votre confiance.


Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez cet article !


Visitez notre page :

A PROPOS...

Depuis plus de 10 ans je parcours l’Orissa, une région de l’Inde sur la côte Est, entre Calcutta et Chennai, un endroit très pauvre....



ARCHIVE


Les + visités