Mar 2015  Le 12 février
Cet article a été lu par 3836 visiteurs

Print Auteur : | 2015
innovaeditor/assets/2015_02_12/IMGP0098_petite.jpg
Bonjour et merci de prendre quelques minutes avec nous.
Tout d'abord, mille excuses pour mon manque de communication ces derniers temps, la vie a fait que... c'est comme ça. Mais j'ai souvent pensé à vous tous... La pensée est un outil extraordinaire, utilisé à bon escient ou non. Pour ma part, je mets toute mon énergie pour la diriger vers de beaux ouvrages. Bon, reste toujours un bémol de maladresse... cela arrive même à des gens bien.

Je reviens sur cette ligne juste pour dire qu'au moment où j'écris ces lignes sur la pensée, Maryline m'envoie un mail, voici comment il débute :

Coucou Clooooo

Des pensées qui s'envolent vers toi ce matin, je ressens fortement les belles énergies  de l’hiver, la gelée habille la Terre de sa blancheur, le lever du soleil nous éclaire en couleur orange, les oiseaux et les animaux restent endormis, la nature se repose, dans ce moment d'introspection je me sens fortement reliée à toi....

Merci Marie.

 

Donc, la boîte d''archive à ouvrir est remplie de petits carnets, petits carnets de notes...

Je suis donc rentrée à la maison des Indes, comme dit ma maman.  J'ai plaisir à tenir la promesse faite à tout mon petit monde... ici. Cela me va bien.

Merci, c'est grâce à vous, grâce à votre aide et votre soutien que je fais ce que je peux, sans vous rien ne serais réalisable.

Je suis arrivée mardi soir de Delhi, le soir de la "fête” de l'école. Beaucoup d'émotions dans l'instant de ces retrouvailles, ils n'étaient pas au courant de ma venue à ce moment précis… Vraiment émouvant et joyeux. Retrouvailles avec Waneshree, Puja, Manisha, Asha, Swati, Rajeswari, Sravani et Srinu et les professeurs. Elles étaient pour certaines investies dans des danses traditionnelles, elles étaient vraiment transformées dans leurs costumes rayonnant de couleurs… La plus petite haute comme trois mangues, Puga a eu un prix et ça c'est du bonheur, elle est douée.

Le directeur m'a poussé sur l'estrade pour que je remette quelques prix décernés aux meilleurs élèves, "je suis sur le fimmm”… la petite dame blanche... c'est Clo.

L'école s'appelle en sancrit : Saraswati Shisu Vidya Mandir

Traduction : Saraswati : Laxmi déesse indienne. Shisu : enfant. Vidya : étude. Mandir : Temple

Le lendemain Loko et Clo sont partis à la rencontre des profs... Petit rapport à l'indienne... d'abord les absences… on commence par le pire et on finit par le meilleur. 

Les filles et Srinu en général ont des résultats satisfaisant. D'ailleurs hier ils sont tous venus me visiter pour avoir enfin, un petit moment tranquille ensemble…  Superbe moment, ils avaient leurs résultats, des contrôles depuis le début de l'année. C'est pas mal, ils ont droit et bien besoin à des encouragements.  Asha a des problèmes de concentration, mais elle se démène à sa manière.

Nous avons bien rigolé, Manisha et Wanesree ont dansé... elles ont chanté, même Clo a chanté, un deux trois je m'en vais au bois... hé oui.

Cette année, j'ai eu envie de capter des sons... j'ai eu un cadeau de Noël, en forme de ... micro… Je ne maîtrise pas vraiment encore "l'animal” mais je m'y emploie. Vous aurez la chance d'y goûter, je vais vous envoyer des sons, du son, du bruit quoi!

Je pense qu'ils sont tous dans un monde nouveau, dans une école différente de celle qu'ils fréquentaient. On leur demande de l'attention et aussi de la réflexion, si possible de la compréhension. Ils vont apprendre, je suis plus que confiante.

J'ai trouvé un énorme changement depuis l'année dernière, cela fait exactement un an que je connais ces enfants d'un peu plus près que les autres. Quand je regarde les photos de l'année dernière lors des premiers moments de dessin dans leur ancienne école, je suis incroyablement surprise. J'essayerai de vous envoyer des photos, ils grandissent... tout simplement.

Donc je suis contente de faire partie de cette belle aventure, j'aimerai savoir si vous la poursuivez à mes cotés...

Brigitte B… me rejoint ici tous le mois de mars, je suis très contente, nous allons essayer de mettre en place, l’atelier de couture pour la création de petits sacs de marché… un petit tour sur la page du site, voir les projets...

Namaste, prenez votre dose de bonheur nécessaire dans ce monde brute.

 

Claudine et "Les Ateliers de l'Orissa”.

 

Tout le monde porte une histoire, pour certains cette histoire est un "fardeau”.

Tout le monde porte un fardeau, pour certains ce fardeau est une "histoire”.

Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez cet article !


Visitez notre page :

A PROPOS...

Depuis plus de 10 ans je parcours l’Orissa, une région de l’Inde sur la côte Est, entre Calcutta et Chennai, un endroit très pauvre....



ARCHIVE


Les + visités