Print

Cet article a été lu par 3347 visiteurs

Auteur : | 2018
innovaeditor/assets/2018_03_29_balade/2 - Copie.jpg

Bon cette balade avec les enfants a eu lieu dimanche dernier.

Nous avons loué le minibus et son chauffeur au « panthanivas » guest house, l’hôtel  du gouvernement à Gopalpur.

Et nous voilà partis vers « Chandragiri » et le monastère tibétain « Joorenga ».

Chandragiri est l’un des camps de réfugiés tibétain dans l’Orissa.

L’exode tibétain commença en 1959.

Mon amie Passang, tibétaine vit à Chandragiri avec ses deux enfants et sa belle famille.

 

J’avais déjà eu l’occasion de visiter Chandragiri avec mon ami Bernard Turle en 2014, et j’avais remarqué l’existence d’un seul point de ravitaillement, un petit « shop » tenu par une dame d’un certain âge, qui à l’occasion cuisinait pour sa table d’hôtes.

J’ai donc confié la mission à Passang de réserver une quinzaine de repas afin de nourrir la troupe. Le hasard à fait que justement l’établissement était fermé pour un certain temps. Passang s’est alors portée volontaire pour nous concocter un repas simple, riz, dal et mix veg. Avec l’aide de sa belle sœur qui est adorable aussi, le résultat fut une vraie réussite, bon, copieux et un accueil des plus chaleureux, un vrai bonheur dans ce petit village, au cœur d’une petite ferme qui sentait bon les animaux…Revenons encore une fois à nos moutons…

Départ  prévu à 6h, on appelle cela une « intention » car en fait la moitié des enfants ont eu de la peine à se lever et à se préparer, donc départ 7h après avoir rassemblé le troupeau.

Avant d’arriver à Chandragiri nous avons le temps de nous arrêter sur un site très sympa, Khasada , des « waterfall » un petit endroit qui en période de mousson doit déborder de partout. En cette saison il y a juste de l’eau pour en faire un endroit agréable. Les enfants étaient ravis.
 
 
Le soleil était de la partie sans y être invité, lui aussi, comme tout ici n’en fait qu’à sa tête.
 

Nous sommes ensuite arrivés au monastère, la visite a pu commencer.

 

 

 

Les peintures tibétaines sont d’une pureté  et d’une finesse incroyables, c’est magnifique. Ce sont des reproductions de Thangka.

 

Qu’est-ce Que le Thangka?

Thang en tibétain signifie l’affichage et ka signifie la soie. Le Thangka est une sorte de peinture religieuse, qui a pris naissance pendant le règne du roi tibétain Songtsen Gampo (AD 617-650) et a prospéré au cours des 18ème et 19 ème siècles. Le Thangka est une peinture dessinée sur du coton ou de la soie décorée avec des caractéristiques ethniques éclatants et des couleurs intenses et religieuses. Le Thangka représente habituellement l’histoire, la politique, la culture et la vie sociale du peuple tibétain.

 

 
 
Voilà comment passe une journée…trois heures de bus le matin et la même au retour. Nous sommes rentrés tous content de notre petit voyage.